Miniature football en français : tutorial tweaking

Bonjour,

Premier article en français de la MFCA, pour permettre aux non-bilingues d’appréhender ce passionnant hobby. Voilà donc un petit tuto sur le tweaking, qui est un aspect essentiel : la préparation de nos joueurs et de leurs bases (=socles).

Tout d’abord les outils nécessaires :

DSCF4171

Une pince plate avec une machoire lisse : se trouve en magasin de bricolage, trés facilement. Indispensable, et surtout avec une machoire bien lisse. On peut améliorer son coté lisse en “mordant” un bout de papier de verre et en tirant plusieures fois. C’est vraiment l’outil le plus important, avec le briquet.

DSCF4172

Un briquet : un briquet de cuisine réglable est plus pratique. Ca sert à enlever le “flash” du moulage des picots des bases.

Du papier de verre trés fin : 320 ou 400

Un coupe ongles large : avec la coupe la plus droite possible. Essaye de trouver un coupe ongles à la machoire la plus droite possible.

Du lest : de la patafix (ou approchant), ou mieux de la pate de tungstene (trouvable sur ebay).

Une balance de précision (au 0.01 grammes), car dans un soucis d’homogénéité des reglements (au cas ou un jour il y ai des compets internationales, on sait jamais :lol:) on reglera chaque athlete (= figurine peinte et détaillée+base+lest) dans deux catégories possibles : – de 3.2grammes, ou – de 4grammes.

Optionnel : un ciseau de manucure. Là encore, le plus droit sera le mieux.

Le tweaking des bases :

DSCF4182

Pour l’exemple, j’ai pris (de gauche à droite) une TTC miggle, une single clip miggle, une DDB Buzzball, et une Speed Diamon Buzzball.

Regle de base : essayer d’abord les bases neuves, pour voir ce que ça donne, et ensuite on adapte le tweaking.

La TTC miggle, réglée pour la puissance :

DSCF4178

DSCF4177

On écrase les picots avec la pince. Ensuite, on donne une courbe aux picos, comme on fait pour les noeuds de paquet cadeau (en tirant gentillement avec la pince sur le picot, dans un geste circulaire). On finit en coupant droit les picos, puis on ponce plusieures fois DANS LE SENS DE LA COURSE sur du papier de verre.

L’aspect théorique : on cherche à “accrocher” le terrain. Il fau donc une grosse surface de prise, et des bords trés “coupants”, pour accrocher (comme des griffes). On les fait généralement assez courtes, pour éviter que la figurine soit sautillante. La courbe des pictos (=prongs) permet “d’attaquer” le terrain au plus prés.

La single clip Miggle, réglée pour la vitesse :

DSCF4174

DSCF4173

Là, on passe juste trés vite la flamme du briquet sur les picos, pour enlever le flashage de moulage. Pas trop, sinon ça fond. Ensuite, on essaie la base. Si elle part pas droit, et que les picos ont la meme inclinaison, c’est qu’on a cramé un des cotés. On rectifie à la flamme.

Si la figurine est sautillante, avec la pince, on applique une trés légere courbe au picos avant. On teste, on rectifie. Si vraiment ça sautille encore trop, on peut essayer d’écraser légerement les picos avant.

L’aspect théorique : La vitesse vient de la rigidité des pictos, et du fait que la base est trés peu en contact avec le terrain (donc moins de frottement).

NOTE : cette technique fonctionne pour tout type de base dédiée à la vitesse, quelque soit son modèle.


La Speed diamond Buzzball , réglée pour la vitesse :

DSCF4181
DSCF4179

Souvent, il n’y a pratiquement rien à faire sur cette base. Si elle ne marche pas correctement, appliquer les meme techniques que pour la single base miggle.


La DDB Buzzball, réglée pour la puissance :

DSCF4176

DSCF4175

Là encore, une base trés facile. On écrase les picots avant et arriere. On applique une courbe aux picots, comme pour le noeud d’un paquet cadeau. On passe la base (dans le sens de la course) sur du papier de verre qques fois.  On teste (pour tester la puissance, la mettre en face d’une autre base sur la table de jeu, et tester l’affrontement des deux).

Conseils généraux :

Il vaut mieux régler une base avec sa figurine définitive dessus

Le lest, selon son placement, permet d’améliorer une base, ou d’atténuer ses défauts

Ce n’est pas une science exacte, et ce n’est pas si facile : préparez vous à gacher pas mal de bases dans votre apprentissage (et ne venez pas me blamer pour cela  😆  )

La meilleure source pour des conseils d’experts (je suis trés loin d’etre un expert moi meme!)

Si une base réglée pour la vitesse part de travers, ne la jettez pas ou n’essayez pas à tout prix de la faire aller droit : une base qui part en courbe sera utile pour un joueur de type “looper” : un blitzer qui contournera les linemen pour aller au sack, un “slot receiver” qui pourra venir dans le coeur de défense recevoir une passe, un running back spécialisé, etc… Le mieux est alors de marquer la base (ou le numéro de joueur) sur votre playbook, avec une indication de ses caractéristiques (tourne à gauche ou à droite, distance de courbe, etc…).

Amélioration des bases puissantes : juste avant le match, ou pendant la mise en place de la formation, frottez en appuyant sur la base dans le sens de la course sur le terrain. ça améliore les appuis.

Pour les bases rapides : évitez de les stocker debout : les picos risquent de se dérégler.


Conclusion :

Il existe bien des façons de tweaker des bases. On peut également faire des bases mixtes puissance/vitesse, on peut également régler des bases réputées pour leur puissance pour la vitesse, afin de tromper l’adversaire (DDB buzzball, TTC miggle). Il faut expérimenter et s’entrainer, c’est la règle !

Il faut aussi regarder ce que réalisent les pros : sur le forum de la MFCA (association de football miniature), certains pros partagent des photos détaillées qui vous permettront de prendre modèle et d’améliorer votre propre technique, comme sur ce sujet par exemple :

http://www.miniaturefootball.com/forum/showthread.php?t=10393

N’hésitez pas à vous inscrire sur le forum de la MFCA : nous sommes plusieurs francophones pour vous aider (canadiens, français) !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Tags:

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.